Voyage sur les pas de Stevenson

 

 

Voyage en terres de légendes, en envolées de l'imagination...

  Les pics se détachent contre le ciel obscur: on dirait des géants. L'esprit du bizarre ulule entre les poutres de bois: et personne ne relève que c'est une chouette. Un chat noir fait briller ses yeux verts: et voici les prunelles du diable. Le vent remue une porte de grange dont la chaîne de cadenas grince: et c'est un fantôme. Les Cevennes et l'Ardèche sont bien des terres de légendes.

  Les legendes dérivent de l'âme rurale et de l'odeur bovine. Elles ont une flagrance de pain noir. Elles sonnent comme la choche au clocher: tantôt le toscin et tantôt l'allégresse. Elles sortent, pour ainssi dire, directement des troupeaux et des champs: avec un peu de magie, des naïvetés religieuses, des savoirs élémentaires et une dose de poésié. Elles ont le goût, la texture, l'apparence du lait et de l'orge, de la laine et du bois. Elles n'auraient jamais existé sans la chèvre, le chien, le jambon qui sèche au grenier, le fromage et le vin qui s'affinent à la cave, le fruit au verger et l'eau pure qui jaillit  à la source comme une chevelure de fée. C'est pour toutes ces raisons que j'ai décidé de travailler sur ces photos en noir et blanc. Afin de faire refléter le plus sauvage des ces contrées françaises désertiques.

 

Photos en vente ICI